• Accueil

    Bienvenu à la campagne Non à un impôt européen, une large coalition de forces non-extrémistes de la gauche et la droite. Non à un impôt européen est mené par les EU Democrats, une alliance de mouvements critiques par rapport à l’UE.

    Casse de la taxe de l’UE !

    Fin Juin 2011, la Commission Européenne présentera une proposition formelle pour un impôt européen (appelé de manière trompeuse “ressources propres”). A présent, les spécificités de la proposition sont inconnues, mais l’objectif est dangereusement simple : L’UE souhaite contourner ses Etats membres en obtenant des fonds directement pour la cagnotte européenne.

    Ceux qui sont en faveur d’accroitre les “ressources propres” de l’UE signalent que l’UE ne gagnera pas le droit d’imposer directement des impôts sur les citoyens européens. Cependant, en vérité, l’argent originaire des payeurs d’impôts sera spécifiquement destiné au budget UE.

    Certains partisans ont suggéré qu’un certain pourcentage de la TVA payée par les consommateurs soit directement transféré à l’Union Européenne. D’autres pensent qu’un impôt sur les émetteurs de CO2 devrait être prélevé, ou que les charges sur les communications bancaires et électroniques devraient être directement envoyées à la trésorerie européenne. La possibilité d’un nouvel “impôt environnemental” sur le trafic aérien ou d’un nouvel impôt sur le secteur bancaire européen pourrait, selon certains, aider l’UE à convaincre les Etats membres d’envoyer du revenu directement à Bruxelles.

    Les supporters prétendent que le nouvel impôt européen serait un impôt “neutre” – qu’il n’accroitra pas la charge fiscal sur les citoyens – mais les sciences économiques de base racontent une autre histoire: Tout nouvel impôt – qu’il soit prélevé sur la valeur ajoutée, le trafic aérien ou le secteur bancaire – sera finalement payé par les citoyens ordinaires.

    Un impôt européen ne fera qu’accroitre la charge sur des personnes qui commencent déjà à payer le double sur leurs factures. L’Union Européenne est maintenant en train d’ouvrir des ambassades partout dans le monde alors que les Etats membres hésitent à fermer les leurs. Les contribuables sont forcés à payer deux représentations dans le même pays étranger. Cette structure double est visible dans beaucoup d’aspects du budget européen comme la Politique de Sécurité et Défense qui fait de la concurrence à l’actuelle structure de l’OTAN.

    Le budget UE est accablé par des gaspillages et montre souvent de mauvais résultats. Nous n’avons pas besoin d’un impôt européen; il nous faut un meilleur contrôle du budget européen existant.

    L’Union Européen devrait être régie par les Etats membres et non l’inverse. Le droit de prélever des impôts directement sur les citoyens appartient exclusivement aux Etats membres.

    ————————————————————–

    The EUDemocrats is partially funded by the European Parliament

  • S’il vous plaît signer la pétition contre la TAXE EUROPÈNNE